Normandie et Grand Ouest : 06 08 29 85 64
Hauts de France, France Métropolitaire et Belgique : 07 66 33 90 79
du Lundi au Vendredi : 8h30 – 20h et le Samedi : 8h30 – 12h

Comment stocker ses légumes d’hiver ?

Container Open side 20 pieds

Comment stocker ses légumes d’hiver pour gagner en rentabilité et en efficacité

La période hivernale est une période pendant laquelle la production et la récolte abondent. En effet, les producteurs nationaux s’aventurent à cultiver des légumes feuilles et fruits dans la terre. Mais comment stocker ses légumes d’hiver pour ne pas faire de perte ? Découvrez ici, quelques astuces pour y arriver.

Comment organiser le stockage en maraîchage diversifié ? 

Bien organiser son stockage en maraîchage diversifié , c’est limiter les pertes et augmenter les ventes. Il existe plusieurs manières ou méthodes pour conserver les produits maraîchers.

L’usage des containers frigorifiques

Autrefois, les containers étaient utilisés pour transporter des marchandises sensibles. Mais aujourd’hui, beaucoup de producteurs l’utilisent pour des fins de stockage en maraîchage diversifié. Le conteneur est généralement un grand réfrigérateur constitué d’un groupe froid, conçu pour répartir l’air réfrigéré. Cependant, vous pouvez l’organiser en deux ou trois modules pour la gestion de deux ambiances différentes.

Le premier module pour un stockage à 0.5°C avec humidité est idéal pour les carottes , radis noirs , choux , betteraves et céleris . Pour maintenir la fraîcheur, il faut un arrosage des bacs plastiques et de la dalle. 

Le deuxième module (stockage à 4°C) sans humidité est parfait pour les pommes de terre . Quant au dernier module, il peut être une pièce d’habitation inutilisée. Il est conseillé de l’utiliser en complément pour le stockage en ambiance tempérée sèche. Les produits à conserver dans cette pièce sont les courges, l’oignon et les échalotes. 

L’utilisation des chambres froides

Equipements frigorifiques, les chambres froides sont idéales pour entreposer les produits périssables (fruits, légumes et diverses denrées alimentaires). Elles sont généralement divisées en deux catégories : une chambre froide négative et une chambre froide positive . Pour chaque zone de stockage, établissez des plans de rangement et évitez tout contact avec la terre ou les murs. Cela assure une meilleure circulation de l’air froid . Les produits les plus délicats doivent être déposés en haut des étagères. Toutefois, n’exposez pas les légumes fruits et bottes à la ventilation.

Pour mieux profiter de l’équipement, mettez la cave sous terre. Cela permet d’économiser des calories et d’être autonome en énergie. Installez des bacs d’eau à l’intérieur pour humidifier les légumes d’eau froide directement après la récolte. Ainsi, la température à cœur est diminuée et le processus de respiration est ralenti.

Le stockage en cave enterrée et silos en tranche

La conservation des denrées alimentaires en silo se fait en filets dans des fosses creusées dans le sol. Ce type de conservation est adapté aux légumes racines (betteraves, navets, carottes). Les silos doivent être faits sur sol filtrant pour une meilleure isolation. Aussi, ils doivent être drainants, laissant passer l’humidité. Pour cela, il faut recouvrir les fosses d’une toile tissée et insérer des tuyaux d’aération.

Concernant le stockage, il est conseillé de conditionner les légumes en sac et non en vrac. En outre, couvrez les sacs de sable, de paille ou de fougères pour améliorer l’inertie. Cela réduit la variabilité de la température et de l’humidité. L’installation des silos est rapide, peu coûteuse avec un accès facile. Cependant, la reprise des légumes racines est un peu studieuse. 

Quelles sont les conditions optimales de conservation pour chaque légume ? 

Tous les légumes ne se conservent pas dans les mêmes conditions. Bien que le froid permette une bonne protection des denrées alimentaires, il peut nuire à la qualité de certains produits végétaux. Il faut donc de différentes températures pour chaque catégorie de fruits et légumes.

Les légumes à bulbes

Les denrées à bulbes regroupent l’oignon, l’ail et l’échalote, le poireau et la cébette. La climatisation de stockage parfaite pour cette catégorie de plantes est située entre 0°C et 4°C. Cette atmosphère contrôlée permet de ralentir le processus de germination et donc d’éviter la pourriture.

Les produits maraîchers fleurs

Il s’agit ici du chou, du brocoli, de l’artichaut, etc. Les produits maraîchers fleurs sont trop sensibles. Il faut donc les conserver à une température de 0°C avec un niveau d’hygrométrie très élevé. Privilégiez des boîtes à trous ou des sacs perforés pour une bonne ventilation. De plus, ces denrées n’aiment pas la lumière. En effet, la lumière leur processus de maturation et engendre le flétrissement. 

Les tubercules

Les tubercules sont les produits cultivés sous terre… L’igname, la pomme de terre, la patate douce, le topinambour. La majorité de ces légumes doivent être conservés à une température de 0°C pour réduire leurs activités physiologiques. Les tubercules se conservent longtemps lorsque la température est basse.

Les légumes fruits

La tomate, le concombre, la courgette, l’aubergine, les poivrons sont des légumes fruits. La température de maintien de ses produits doit être comprise entre 7°C et 10°C. En effet, la tomate se ramollit sous 10°C. Sous 7°C, des tâches brunes apparaissent sur les concombres, les courgettes, les aubergines et les poivrons. 

Comment limiter les investissements liés au stockage ?

En tant que producteur de légumes racines, il est important de limiter ses investissements liés au stockage. En effet, la gestion efficace de stock permet d’augmenter votre liquidité et de réduire l’immobilisation des capitaux. Voici quelques astuces pour y parvenir.

Optimiser vos espaces de sauvegarde

L’utilisation efficace de votre espace de stockage est la clé première pour réduire vos investissements. En effet, aucune place ne doit rester inutilisée. Faites donc usage d’étagères, des crochets et cassier. Vous pouvez également utiliser des sacs en suspension pour les oignons, ail et autres. Cependant, assurez-vous que les équipements restent bien ventilés et accessibles.

Privilégier des matériaux naturels et économiques

Il existe aujourd’hui plusieurs méthodes de stockage. Cependant, il ne faut pas suivre la masse. Privilégiez des méthodes de stockage en fonction de vos moyens et surtout adaptées à vos denrées maraîchères. Les légumes racines (tubercules) peuvent être stockés dans des caisses de sable. Quant aux légumes feuilles, ils peuvent être conservés dans des sacs en plastique perforés. Pas besoin de chambre froide. 

Contrôler régulièrement l’atmosphère de conservation des produits

Cette astuce concerne beaucoup plus l’utilisation des chambres froides et conteneurs frigorifiques. Le contrôle régulier va vous permettre de garder vos denrées fraîches et de les assurer une haute qualité. De plus, vous allez pouvoir régler la température pour réduire au maximum votre dépense en énergie.

Quels sont les avantages des containers frigorifiques dans le stockage des fruits ?

L’entretien des conteneurs frigorifiques peut s’avérer coûteux. Cependant, leur utilisation dans le stockage des fruits présente de nombreux avantages.

  • Une hauteur de chargement considérable permettant de transporter un volume conséquent de denrées en une seule fois.
  • Une flexibilité sans hiatus. En termes de moyen de transport, le conteneur a une très grande souplesse.
  • Une sérénité optimale. Le conteneur est fait en acier corten, une matière qui résiste aux intempéries, aux rouilles et aux vols.

À l’instar de ces avantages, l’utilisation des conteneurs frigorifiques dans le stockage des fruits est un bon investissement. Vous pouvez y sauvegarder diverses variétés de fruits compte tenu de sa praticité.